Interview à Planet.fr sur l’emploi des seniors

 

1) Comment pourrait-on faire profiter les entreprises de la richesse que représentent les seniors, sans pour autant imposer des quotas comme pour les salariés handicapés ?
L’idée des quotas peut, de prime abord, paraître séduisante mais elle est en réalité inapplicable. En effet, comment peut-on envisager l’instauration de seuils obligatoires ignorant la taille des entreprises, leur secteur d’activité ou les spécificités propres à certains postes ? Le Gouvernement et sa majorité ont préféré opter pour un dispositif ayant le mérite d’allier la souplesse au volontarisme. Ainsi, la loi de financement de la Sécurité sociale de 2009 a prévu d’inciter – certes, sous la contrainte d’une éventuelle pénalité de 1% sur la masse salariale – les entreprises ou les branches professionnelles à conclure des accords ou à établir des plans d’actions en faveur de l’emploi des seniors. Des progrès substantiels ont déjà été obtenus. Près de 90 accords de branche ont été validés et 31 000 entreprises de plus de 50 salariés ont signé un accord. Nous venons aussi de voter, lors de la réforme de notre système de retraite, l’instauration du dispositif « zéro charges » afin de favoriser le recrutement des seniors. Etant très attaché à la culture de résultat, il me semble important d’évaluer dans le temps l’efficacité de ces mesures. Je suis certain que nous allons obtenir des résultats positifs.

Lire l’intégralité de l’interview Ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s