Interview de Laurent Wauquiez au Point sur l’emploi des seniors

 

Le Point : La réforme de la retraite repose en grande partie sur l’amélioration de l’emploi des seniors. Croyez-vous au changement d’attitude des entreprises, qui, depuis vingt ans, font tout pour évincer les salariés de plus de 50 ans ?

Laurent Wauquiez : Il nous faut revenir sur vingt ans de politique néfaste (35 heures, décision de Martine Aubry d’exclure les seniors des statistiques du chômage). Cela va prendre du temps, mais, depuis trois ans, nous avons commencé à inverser la tendance et à changer les mentalités. De nombreuses entreprises ont signé des accords pour augmenter le recrutement des seniors, développer leur formation, réduire la pénibilité… Et le résultat commence à se faire sentir. Nous avons accru de 4 % le taux d’emploi des 55-60 ans et ramené la France, qui était en queue de peloton, dans la moyenne européenne.

Envisagez-vous, sinon, la mise en place de quotas assortis de sanctions ?

Les sanctions existent. Les entreprises qui ne signent pas d’accord doivent verser une pénalité égale à 1 % de leur masse salariale. En revanche, je ne crois pas aux quotas. Je crois à la prise de conscience progressive que les seniors sont la mémoire, l’expertise des entreprises, qu’ils sont source de gains, de productivité et de compétitivité.

Intégralité de l’article Ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s