Pour J.-P. Raffarin, la pénibilité est un point clé » de la réforme des retraites

 

Jean-Pierre Raffarin estime au Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI que « la pénibilité est un point clé » de la réforme « parce que les conditions de travail sont déterminantes pour l’usure de la personne ». Ce « paramètre » doit être pris en compte, selon lui, à condition de « pouvoir étudier des cas personnels » pour que « ce ne soit pas des métiers tout entiers » qui soient concernés.

A propos de l’emploi des seniors, l’ancien Premier ministre affirmé que « les discussions étaient engagées avec les partenaires sociaux » mais il a regretté qu’elles « n’avancent pas assez vite ». Il a par ailleurs jugé « nécessaire d’avoir un certain appui des forces sociales pour pouvoir avancer » dans les discussions avant d’ajouter que « c’est utile d’avoir un partenaire ou deux. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s