une question de « bon sens »

 

Une internaute nous écrit: « Expérience éclectique, formations multiples, avec en sus un séjour prolongé à l’étranger qui m’empêche de réintégrer la France, car trop agée, expérience inadaptée aux besoins des entreprises françaises, auxquelles pourtant cette expérience ne pourrait que profiter et avec de surcroit une formation étrangère, ce qui est une aberration pour une entreprise française..

[…] Peut-être faudrait-il commencer à aborder le vrai problème de fond de l’entreprise ?

Pourquoi les entreprises sont-elles si méfiantes ? Pourquoi n’embauchent-elles pas ? Pourquoi sont-elles soumises à des charges sociales si élevées (presque égales au salaire versé à l’employé !) ? Pourquoi l’état est-il devenu le gestionnaire de l’entreprise et bientôt de nos vie ?

[…] Comment se fait-il que, de nos jours, les jeunes français préfèrent être fonctionnaires ? Alors que bon nombre d’entre eux ont des tas d’idées et de rêves qu’ils ne réaliseront jamais car c’est trop compliqué, celà demande trop de moyens et les soit-disant projets professionnels sont souvent découragés, voire avortés, par des procédures complexes, lentes, coûteuses et

[…] Pourquoi tolérer le rejet de tel ou tel type de personne à une époque où on parle de politically correctness, qui a d’ailleurs fait plus de mal que de bien, d’égalité des chances et de respect de la personne ?

Tout ça n’est que du bon sens, la question ne devrait même pas se poser, j’ai un poste à offrir dans mon entreprise, je choisis une personne en fonction de son lieu d’habitation, de sa personalité, de son expérience, de son adaptabilité. Point, terminé, l’âge, la couleur, la religion, n’a rien à y voir.

[…] Il y a beaucoup de choses à aborder, mais à mon avis la plus urgente est la mentalité des gens, car chacun aura un jour 45 ans et nous ne sommes pas si loins de tous ces champions qui finissent leur carrière à 40 ans pour en recommencer une autre. Comment changer la mentalité des entrepreneurs qui refusent leur responsabilité d’acteur social et surtout celle des recruteurs, qui sont les principaux acteurs du marché de l’emploi? Pourtant, il me semble que s’ils avaient des quotas à remplir, tant de pourcentage de seniors, tant de juniors, etc., ils se débrouilleraient pour les placer.

Le couple senior-junior est à mon avis très judicieux, l’un a l’expérience du monde du travail, l’autre une formation récente, c’est une équipe gagnante à tous les coups. Et il n’y a pas si longtemps encore, c’est ainsi que fonctionnaient les entreprises.

Merci pour cet espace d’expression, ça ne résoud pas le problème des seniors, mais nous devons continuer à nous battre pour trouver une solution, et ce, si possible avant l’âge de la retraite… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s