L’Assemblée nationale adopte ma proposition de bilan de carrière

 

Lors de la discussion du projet de loi sur l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie, l’Assemblée nationale a adopté le 16 juillet la mesure que je défends sur ce blog et ailleurs depuis plusieurs mois : l’obligation pour les entreprises de proposer à leurs salariés, dans l’année qui suit leur 45ème anniversaire, de leurs droits en matière d’accès à un bilan d’étape professionnel, un bilan de compétence ou à une action de professionnalisation. Voici l’intervention de Laurent Wauquiez sur ce sujet dans l’hémicycle.

Laurent Wauquiez : « J’aimerais tout d’abord saluer le travail accompli par Jacques Kossowski qui s’investit de façon constante en faveur du travail des seniors depuis maintenant une dizaine d’années. Il est parvenu à susciter une mobilisation de tous les acteurs sur ce sujet, qui constitue un véritable scandale dans notre pays, crise ou pas.

Cela se traduit de façon très matérielle dans l’accès à la formation : quand un salarié passe le cap des cinquante ans, ses chances d’accéder à une formation sont diminuées par deux. Si l’on veut modifier cette situation, il faut obliger les entreprises et les employeurs à prendre conscience du fait que lorsqu’on franchit la barre des quarante-cinq ans ou des cinquante ans, on n’a pas sa carrière professionnelle derrière soi : il en reste une grande partie devant soi – encore dix à quinze ans – qu’il faut préparer et gérer. Cette disposition, qui peut paraître mineure, constitue un apport décisif qui contribuera à faire prendre conscience de cette réalité.

Je suis heureux que ce projet de loi ait permis à Jacques Kossowski d’intégrer cette mesure, comme j’en avais pris l’engagement auprès de lui. Cet article est l’aboutissement d’un travail parlementaire constant et je mesure ce que cela peut représenter pour lui. Gageons que ces quelques lignes auront un fort effet de levier sur l’emploi des seniors ».

2 commentaires pour L’Assemblée nationale adopte ma proposition de bilan de carrière

  1. maillet dit :

    Il faut bien surveiller les effets collatéraux de cette loi … Je me souviens des effets désastreux de la loi DELALANDE où l’on a obligé les employeurs , qui licencient les plus de + 50 ans , à leur verser des indemnités en plus …Ce qui s’est traduit par un nombre considérable de licenciements des 46,47, 48, 49 ans … Avec cette nouvelle disposition, la formation et le bilan de carrière ayant un coût , je me demande vraiment si l’on ne va pas pousser les 40 , 41, 42 ,43 ,44 ans plus vite vers la sortie !!

  2. Bonjour Monsieur le Député,

    Je me souviens du rassemblement Quinquas Citoyens au Trocadéro en Juin 2007 où nous nous étions rencontrés, du lancement du blog Quinquasplus et de la publication de votre rapport « y a t il une vie professionnelle après 45 ans  » … Que de chemin parcouru et quelle satisfaction de voir aboutir votre proposition … Bravo et félicitations …
    Et continuez, continuons parce que  » ce n’est qu’un début » …
    Bien à vous
    François de La Brosse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s