Aides pour les intermittents en fin de droits

 

La question d’une internaute Je suis artiste lyrique intermittente: (…enfin du moins l’étais…). J’ai reçu aujourdhui 3 courriers des assedics, notifiant chacun que n’ayant pas fait le nombre d’heures d’intermittences recquises, je n’avais plus d’ARE, pas droit non plus à l’allocation transitoire, ni à l’allocation de professionnalisation et de solidarité… Je suis en somme désormais sans aucun revenu et sans aide possible…
Le RMI, je n’y crois pas trop, car mon concubin gagnant près de 1700 euros par mois, nous sommes considérés comme riches!!! Or, le coût de la vie actuel (loyer+nourriture) nous permet tout juste de vivre à 3 (bientôt 4!!!) sur ce seul salaire. LE PROBLEME est que dans mon cas particulier (art lyrique), je suis amenée à auditionner régulièrement dans les théatres pour trouver du travail, et cela entièrement à mes frais!!! (frais d’inscription, déplacement, hébergement, préparation avec pianiste etc…) pour une seule audition, la note peut monter très vite à 500 euros!!! (plus encore si c’est une audition à l’étranger). Sans aide, je ne peux plus continuer à chercher du travail, je ne peux plus financer mes cours et mes préparations…suis je donc condamnée à renoncer au métier que j’ai fait jusqu’à présent avec passion ??? N’existe t il vraiment aucune aide, même minime, pour nous permettre de garder la tête hors de l’eau ? Je me sens complètement perdue… Merci de vos réponses.

 

Je comprends votre désarroi et il serait évidemment dommage de renoncer à votre talent et à votre passion. Avant de prendre toute décision, je vous conseille de vous renseigner sur les aides à votre disposition. Depuis le 1er janvier 2008, il existe l’allocation de fin de droits (AFD) pour les artistes qui ne peuvent pas bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique parce que leurs pratiques d’emploi ne leur permettent pas d’en remplir les conditions. La durée de versement de cette allocation varie selon l’ancienneté : je vous conseille de vous renseigner auprès du Pôle emploi pour voir si vous pouvez en bénéficier.

Par ailleurs, le versement de l’AFD peut être accompagné d’un soutien professionnel réalisé par des partenaires du Pôle emploi (par exemple le groupe de protection sociale Audiens spécialisé dans les professions du spectacle). Ce type d’accompagnement est très divers en fonction des besoins (aide à la reprise d’activité après un congé maternité, par exemple) mais il propose notamment des aides à la mobilité professionnelle (frais de déplacement, d’hébergement, de location de véhicules) qui me paraissent répondre aux difficultés que vous rencontrez pour passer vos auditions.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s