Pour les chômeurs en fin de droits

1

La question d’une internaute Bien que la politique actuelle soit peut être en faveur des seniors , je recherche en vain depuis plusieurs mois un poste en tant que chargée de mission développement économique ou culturel, de responsable administrative, d’adjointe de direction ou autre au niveau national. J’envoie en moyenne 2 CV et 2 lettres de motivation par jour. Si je suis obligée de quitter mon département, je dois demander un salaire assez élevé car sinon, je ne pourrai pas payer mes charges fixes + un loyer. Je commence à baisser les bras comme de nombreuses personnes dans ma situation. J’ai tous les mois des charges fixes que je pouvais assurer lorsque j’étais salariée. Il ne me reste à toucher que 3 ou 4 mois d’indemnisations ASSEDIC ensuite rien…Que va-t-il se produire ? mes créanciers vont ils saisir la justice ? Je dois encore cotiser durant 6 années pour obtenir mes droits à la retraite, vais je y parvenir ?

Mme Thomasson

Votre situation est malheureusement courante. C’est la cause même de mon engagement et du travail du gouvernement au service de l’emploi des seniors.

Concernant la fin de vos indemnisations, sachez que les chômeurs qui n’ont pas retrouvé d’emploi au terme de leur période d’indemnisation peuvent prétendre à deux types d’aide : l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) et éventuellement le RMI (Revenu Minimum d’Insertion) 

L’ASS : un mois avant la fin de votre période d’indemnisation, vous recevrez un imprimé pour faire une demande d’ASS.
Conditions :
– rester inscrit comme demandeur d’emploi.
– L’ASS est diminuée si les ressources de l’allocataire dépassent les plafonds fixés.  Pour une personne seule dont les ressources sont comprises entre 598,40 EUR et 1 047,20 EUR par mois, le montant de l’ASS est de 1 047,20 EUR moins le montant des ressources du bénéficiaire (montants au 1er janvier 2009).  Pour un couple aux ressources comprises entre 1 196,80 EUR et 1 645,60 EUR par mois, l’ASS est de 1 645,60 EUR moins les ressources du bénéficiaire (montants au 1er janvier 2009).  
– justifier de 5 ans d’activité salariée dans les 10 ans précédents la fin du contrat de travail.
Montant : 14,96 euros par jour. Une allocation différentielle est versée pour ceux qui perçoivent des ressources comprises en dessous des seuils cités ci-dessus.
Durée du versement : elle dépend de l’âge et de la date d’admission à l’ASS. En général, elle est limitée à 2 ans. Elle peut être prolongée de 3 mois sur décision d’une commission de recours. Elle est illimitée pour les personnes de plus de 55 ans. Elle peut se cumuler avec un revenu d’activité.

Le RMI : les chômeurs en fin de droit qui ne répondent pas aux critères de l’ASS peuvent faire une demande de RMI auprès d’une assistante sociale, du service social de la mairie ou d’une association agréée. Le RMI est géré par les départements depuis le 1er janvier 2004.
Les conditions pour bénéficier du RMI
– avoir 25 ans ou plus.
– résider en France.
– avoir des ressources inférieures (y compris les prestations familiales) au montant du RMI auquel vous prétendez.
Montant : de 454,63 euros pour une personne seule à 954,72 euros pour un couple avec deux enfants, plus 181,85 euros par enfant.
Durée : 3 mois renouvelables.

15 commentaires pour Pour les chômeurs en fin de droits

  1. claudette dit :

    j aurai 57 ans 1/2 LE 24 OCTOBRE 2009 ET EN FIN DE DROITS LE 26 OCTOBRE 2009 J AI 152 TRIMESTRES RETENUS EN 2008 ET J AI ELEVE 2 ENFANTS AURAI JE LE DROIT A AER SACHANT QUE POLE EMPLOI M A ADRESSE UN DOCUMENT A REMPLIR PAR ASS

  2. Maillet dit :

    Je m’étonne que l’on ne parle pas de l’ AER – allocation équivalent retraite – sur ce site de séniors ; or, elle a été prorogée jusqu’en décembre 2009 !
    On en parle trés peu …surtout dans de nombreuses agences de POLE EMPLOI : beaucoup d’entr’elles ne disent avoir aucune information à ce sujet ( Montpellier, Lyon , etc…) , et d’autres – trés peu ! – comme Marseille et ARRAS sont au courant et traitent les dossiers …: Pourquoi tant de disparités suivant les départements ? A LILLE , qu’en est-il ?

  3. Brakha dit :

    Bonjour, j’aimerai savoir s’il l’on peut s’inscrire avant la fin du chômage pour le RMI?
    J’ai travaillé pendant 2 ans environ, mon dernier emploi a durée 11 mois, j’ai été licencié économique, j’ai eu le droit à 7 mois de chômage.
    Mon chômage se termine le 28 septembre 2009, à partir de quand puis-je commencé les démarches du RMI?
    Puis-je cumulez RMI et RSA?
    Je vie chez mes parents, célibataire sans enfants.

  4. Sydney dit :

    Je risque d’être licencié bientôt à 59 ans.
    Pour réduire mes coûts je souhaite occuper un petit appartement que j’ai en Belgique et chercher du travail en France par internet depuis ce pays.
    Puis-je toucher mes assedic dans ce pays?
    Merci
    Sydney

  5. maillet dit :

    Un exemple comme Mme Bongeot ;il y en aura des milliers de séniors dès cette année avec la suppression de la dispense de recherche d’emploi et le recul de la retraite. Elle a été  » Entrepreneur(se) » , elle a pris tous les risques, elle a travaillé souvent 35 H ( en 2 jours souvent…), bataillé sans cesse avec l’administration et son incurie, encore heureux de ne pas tomber sur un administrateur judiciaire – Vautour de l’économie – après sa faillite ( dans ce cas, le patron d’une boite perd son emploi et son patrimoine !!). Et tout cela pour se retrouver avec une retraite fortement décotée à cause du manque de trimestres !! Je suis dans ce cas …J’ai moi aussi engraissé des fonctionnaires pendant des années – qui n’ont pas arrêté de me mettre des bâtons dans les roues ! Et qui vont toucher une retraite que les créateurs de TPE /PME n’auront JAMAIS !!!C’est écoeurant …

  6. BONGEOT dit :

    j’arrive en fin de droit au 31/08/09. A 57 ans, la nouvelle loi SARKOZY (décembre 2008) ne me permettra pas de prendre une retraite anticipée.

    RMI – RSA : à quoi sert cette différence, sinon d’appauvrir un peu plus.

    Je travaille depuis l’âge de 17 ans, mais 9 années de création d’une petite entreprise ne me donne qu’un mois de cotisations par trimestre (alors que j’en payais 3 mais soit-disant sur une fourchette basse).

    Mes charges, elle, n’ont jamais baissé.

    Dois-je me supprimer immédiatement avant d’être à la rue, puisque la France ne veut plus de « vieux » bien que je ne me sente pas vieille du tout.

  7. Majri dit :

    je suis en fin de droit de chômage es ce que je vais recevoir un document justifiant mon fin de droit car j’en ai vraiment besoin

  8. duriez dit :

    bonjour
    vous indiquez « Pour un couple aux ressources comprises entre 1 196,80 EUR et 1 645,60 EUR par mois, l’ASS est de 1 645,60 EUR moins les ressources du bénéficiaire (montants au 1er janvier 2009). – montant 14.96/jour
    mon mari en fin de carrière fonctionnaire (30 ans) gagne 1671 euros par mois – mon montant ASS est de 0.39 cts/brut par jour – elle vient d’être augmentée à 1.19
    après avoir payé pour les autres pendant 30 ans, voilà le montant que j’ai droit (j’ai 56 ans 1/2)j’en ai assez- j’arrête je me fais rayer – marre des réflexions de ces jeunots de pôle emploi qui ont tout vu – de toute façon ASS ou pas je n’aurais pas plus dans 3 ans 1/2

  9. zoldan dit :

    Bonjour,
    Je suis artiste lyrique intermittente: (…enfin du moins l’étais…)
    j’ai reçu aujourdhui 3 courriers des assedics, notifiant chacun que n’ayant pas fait le nombre d’heures d’intermittences recquises, je n’avais plus d’ARE, pas droit non plus à l’allocation transitoire, ni à l’allocation de professionnalisation et de solidarité… je suis en somme désormais sans aucun revenu et sans aide possible…
    Le RMI, je n’y crois pas trop, car mon concubin gagnant près de 1700 euros par mois, nous sommes considérés comme riches!!! or, le coût de la vie actuel (loyer+nourriture) nous permet tout juste de vivre à 3 (bientôt 4!!!) sur ce seul salaire. LE PROBLEME est que dans mon cas particulier (art lyrique), je suis amenée à auditionner régulièrement dans les théatres pour trouver du travail, et cela entièrement à mes frais!!! (frais d’inscription, déplacement, hébergement, préparation avec pianiste etc…) pour une seule audition, la note peut monter très vite à 500 euros!!! (plus encore si c’est une audition à l’étranger).
    Sans aide, je ne peux plus continuer à chercher du travail, je ne peux plus financer mes cours et mes préparations…suis je donc condamnée à renoncer au métier que j’ai fait jusqu’à présent avec passion???
    n’existe t il vraiment aucune aide, même minime, pour nous permettre de garder la tête hors de l’eau?
    je me sens complètement perdue…
    Merci de vos réponses.

  10. maillet dit :

    A @quinquaplus
    Suite au dernier message :
    Quand on clique sur le lien précité : on tombe sur la meme page …
    Ca nous apporte rien de plus …

  11. […] Concernant les aides dont vous pouvez bénéficer en fin de droit, je vous conseille de lire la réponse que j’avais adressée à un internaute dans la même situation que vous en cliquant sur le lien suivant : http://quinquasplus.com/2009/01/26/pour-les-chomeurs-en-fin-de-droits/ […]

  12. maillet dit :

    Pour reprendre l’exemple de Mme Thomasson, si elle a signé un PARE ou un contrat similaire , elle n’a pas le droit d’avoir l’ASS elle sera radiée et tombera d’office au RMI ; mais ça Pole Emploi ne le nous dit pas quand on tombe au chomage …Et cela est Volontaire car ainsi le chomage des séniors baisse …tout au moins dans les statistiques !

  13. maillet dit :

    Les conditions de ressources que vous indiquez doivent etre corrigées, je m »explique :
    Si vous etes propriétaire de votre logement , le RMI est à 390 € Par mois seulement…
    Et si vous n’avez que des ressources de 2500 € / AN, sachez que l’on vous réclamera le trop perçu car NANTI que vous etes , on vous dira alors que vous n’y avez pas droit ! Et vous serez obligé de rembourser ce que vous avez déjà touché !
    En résumé , si vous avez un bien et quelques économies : liquider tout , sinon vous aurez droit à rien …Et si vous allez à la CAF, un conseil, ne souriez pas , si vous avez des dents en or : vous n’avez aucune chance …
    Vive la 5e Puissance Mondiale …
    Tout simplement HONTEUX !
    PS : De plus en plus de Séniors – diplomés ou non – vont se trouver dans cette situation à cause de leur age uniquement (les dispositions sont prises ).

  14. Boyer dit :

    Senior en basculement vers l’ASS, je me demande qu’elle est la « meilleure » (!) option à choisir entre l’ASS ou le RMI ? Car le RMI permet d’être exonéré d’impots, de la taxe d’habitation, de bénéficier de la CMU et autres aides sociales… alors que, semble-t-il, l’ASS n’exonère pas du paiement d’impôts et autres obligations ?

    Odile Boyer

  15. fabre bernard dit :

    comment calcule t on le montant des ressources
    prend on le salaire de celui ou celle qui travaille et faut il rajouter les indemnités assedic de l’autre?sachant que dans le mois apres ce dernier ne touchera rien?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s