Bilan de carrière : l’exemple de la Finlande

 

J’ai proposé dans mon rapport « Y a-t-il un avenir professionnel après 45 ans » la mise en place d’une mesure très concrète pour favoriser l’emploi des seniors : l’obligation pour les entreprises de proposer à leurs salariés un bilan de carrière avant la fin de la 45ème année. Il s’agit d’un objectif qui me paraît à la fois nécessaire, réaliste et relativement simple à mettre en œuvre (pour plus de précisions, je vous invite à consulter mon rapport disponible sur ce blog).

Dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, les pays scandinaves nous ont devancé en mettant en place une mesure proche de celle que je propose. Ainsi que le souligne Patrick Gasquet – que je remercie pour ses contributions à quinquasplus.com – en Finlande, les salariés bénéficient d’un bilan de carrière tous les trois ans à partir de 45 ans.

Je pense pour ma part que, compte tenu de la spécificité du marché de l’emploi français, commencer les bilans de carrière à 45 ans est un peu tard. Mais en tout cas en Finlande, les résultats sont là. Entre 1997 et 2005, le taux d’emploi des seniors en Finlande a progressé de 35,6% à 55%.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s