Le rachat d’années d’études bientôt possible jusqu’à 65 ans

 

Sur proposition de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations), il sera bientôt possible de valoriser sa retraite en rachetant ses années d’études a la CNAV, non plus jusqu’à l’âge limite de 60 ans (comme c’est le cas actuellement) mais jusqu’à 65 ans.

Voici expliqué de façon très succincte la façon dont fonctionne actuellement ce système.

Avantages du rachat
Selon les cas le rachat des années d’études vise à :
– atteindre les 160 trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein,
– améliorer à la fois le taux de sa retraite et la durée d’assurance.

Ce qu’il est possible de racheter
– exclusivement les études ayant débouchées sur un diplôme et accomplies dans des établissements d’enseignement supérieur, écoles techniques supérieures, grandes écoles et classes préparatoires du second degré,
– dans la limite de 12 trimestres, soit 3 ans.

Conditions à remplir lors de la demande
– avoir entre 20 et 60 ans,
– ne pas avoir liquidé sa pension retraite du régime général,
– ne pas avoir cotisé à un régime de retraite obligatoire pendant les années d’études concernées ou les années incomplètes.

Le coût du rachat
Le montant du rachat varie en fonction de deux paramètres :
– l’âge de l’assuré : plus on est âgé, plus le rachat d’années coûte cher,
– les revenus bruts de l’assuré durant les 3 années qui précèdent la demande.

Pour plus d’informations, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s