Et s’il existait des secteurs d’avenir pour les seniors ?

 

Le phénomène est bien connu : la place des seniors se réduit de plus en plus dans certains secteurs sous l’effet des restructurations mais aussi de la pénibilité du travail.

 

C’est le cas de l’industrie en générale et du BTP où le taux d’emploi des seniors n’est plus respectivement que de 15,2% et de 5,8%.

 

Mais c’est aussi le cas dans des secteurs où la capacité de résistance à l’effort ne se pose pas de manière particulièrement évidente.  A titre d’exemple, comment justifier que le service aux entreprises n’emploie que 9,8% de 50 ans et plus (contre 16,9% de 15-29 ans), sinon une pléiade de préjugés sans fondement ?

 

De même, est-on en droit de s’interroger sur la sous représentation des seniors dans le secteur du commerce. Là encore, la disparité entre les jeunes et les quinquas est flagrante : 17,2% contre 11%.

 

Fort heureusement, il existe deux secteurs d’activité importants où les seniors ne rencontrent pas de problème particulier : l’administration d’une part, et le secteur de l’éducation, de la santé et de l’action sociale d’autre part.

 

Cela s’explique logiquement dans l’administration où les concours et où la sécurité de l’emploi garantissent une absence de discrimination. Ce qui en revanche est moins connu, c’est la place occupée par les seniors dans le secteur de l’éducation, de la santé et de l’action sociale qui emploie près de 22% de 50 ans et plus.

 

Ces chiffres tracent la voie à suivre pour appréhender au plus près de la réalité le problème de l’emploi des seniors :

 

1/ certains secteurs pratiquent une discrimination par l’âge sans que cela se justifie et ce n’est pas acceptable;

 

2/ d’autres secteurs offrent, au contraire, un formidable potentiel et il faut le faire savoir tout en donnant concrètement la possibilité aux nombreux seniors qui le souhaitent de se reconvertir dans ces activités.

Un commentaire pour Et s’il existait des secteurs d’avenir pour les seniors ?

  1. dany ledu dit :

    J’adhère tout à fait à vos analyses sur la place des seniors dans l’économie en général , dans l’entreprise et dans la formation en particulier. C’est vrai qu’en France la formation, que ce soit dans le secondaire, le supérieur ou la formation permanente n’est pas dans une grande forme ! ! L’école maternelle fonctionne bien !! Pour le reste, il y a du pain sur la planche !

    Le portage salarial ouvre de nouveaux horizons de carrières à des seniors jeunes ou moins jeunes, mais pleins d’expérience. De plus en plus les entreprises de portage s’efforcent de former leurs consultants dans le domaine de la vente pour leur permettre de mettre efficacement leur expertise sur le marché. C’est un premier pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s